[Visiteur] > Accueil > La faune > Reptiles

Couleuvre vert et jaune

Hierophis viridiflavus (INPN 77949)

06.04.2021 | Patrick VIDAL

 

La couleuvre verte et jaune, Hierophis viridiflavus, est une espèce de serpents de la famille des Colubridae.
Description
C’est une grande couleuvre élancée avec une très longue queue. Elle mesure entre 100 et 160 cm, exceptionnellement jusqu’à 173 cm2. Elle a des grands yeux avec des pupilles rondes
La sous-espèce nominale, la plus répandue, se remarque à l’âge adulte par ses couleurs exclusivement noir et jaune
Habitat
Ce serpent est typique des broussailles et pelouses bien ensoleillées.
Mode de vie et comportement
Cette espèce est diurne. Elle hiverne d’octobre à avril, dans les fissures des rochers, les terriers de mammifères. Plusieurs individus peuvent hiverner ensemble.
C’est une couleuvre très vive et rapide. Elle n’a pas les tendances arboricoles de la couleuvre d’Esculape, mais elle grimpe malgré tout facilement aux branches ou dans les buissons, pour chasser, lorsqu’elle est menacée ou simplement pour se chauffer au soleil. Elle nage très bien mais seulement occasionnellement.
Comportement de défense
Elle n’est pas venimeuse et elle est totalement inoffensive pour l’homme. Craintive, elle s’enfuit le plus souvent avec beaucoup d’agilité dans les herbes lorsqu’elle est dérangée. Elle n’attaque jamais spontanément, mais elle sait se défendre activement quand elle se sent directement menacée. Elle fait face à son assaillant, se gonfle, siffle et cherche à mordre à plusieurs reprises si on l’approche de trop près sans lui laisser le temps de fuir. Si on l’attrape elle mord presque toujours et mâchonne la main qui la tient. Bien que sa morsure ne soit pas venimeuse et sans danger, elle peut être douloureuse et saigner légèrement.
Alimentation
Elle se nourrit principalement de lézards et d’une proportion variable de micromammifères.
Reproduction
Au sortir de l’hivernation, la couleuvre quitte son état de torpeur et mue. Les mâles cherchent des partenaires pour s’accoupler. Lorsqu’ils entrent en compétition pour une femelle, ils peuvent se battre entre eux, en s’enroulant rapidement leur corps en gardant la tête au dessus du sol, jusqu’à ce que l’un d’eux s’épuise le premier. Fin juin ou en juillet, les femelles pondent de 4 à 15 œufs oblongs, d’environ 30-40 x 15-22 mm. L’éclosion a lieu au bout de 6 à 8 semaines. Les nouveau-nés font 20-25 cm de long.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 Périodes d'observation - Total: 5
0 1 2 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 Nombre d'observations - Total 5

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

Mue de couleuvre
387 - Mue de couleuvre

Couleuvre vert et jaune : 1 - Chemin de Rebeillou, Flourens
24.08.2021 - Vidal Patrick (Biodiv.Flourens)

Couleuvre
41 - Couleuvre

Couleuvre vert et jaune : 1 - 2 Route de Mons astel, Flourens
13.05.2020 - Patrick GRANDE (Biodiv.Flourens)

335 - couleuvre

Couleuvre vert et jaune : 1 - Chemin de Mauressac, Flourens
10.02.2019 - Audrey M (Biodiv.Flourens)

couleuvre
36 - couleuvre

Couleuvre vert et jaune : 1 - Chemin Lasserre, Flourens
09.06.2018 - Anne-Lise CAMUS (Biodiv.Flourens)

Couleuvre vert et jaune
213 - Couleuvre vert et jaune

Couleuvre vert et jaune : 1 - 3 Chemin de Rebeillou, Flourens
02.05.2010 - Patrick VIDAL (Biodiv.Flourens)