[Visiteur] > Accueil > La faune > Arachnides

Araignées

Araneae (INPN 184348)

06.04.2021 | Patrick VIDAL

 

Les araignées sont des prédateurs invertébrés arthropodes. Comme tous les chélicérates, leur corps est divisé en deux tagmes, le prosome ou céphalothorax (partie antérieure dépourvue de mandibules et d’antennes, dotée de huit pattes) et l’opisthosome ou abdomen qui porte à l’arrière des filières. Elles sécrètent par ces appendices de la soie qui sert à produire le fil qui leur permet de se déplacer, de tisser leur toile ou des cocons emprisonnant leurs proies ou protégeant leurs œufs ou petits, voire de faire une réserve provisoire de sperme ou un dôme leur permettant de stocker de l’air sous l’eau douce. Contrairement aux insectes, elles ne disposent ni d’ailes ni d’antennes ni de pièces masticatrices dans la bouche. Elles possèdent en général six à huit yeux qui peuvent être simples ou multiples.

Alimentation
Comme tous les arachnides, l’araignée n’absorbe que des liquides : elle doit donc lyser ses proies par digestion extra-orale ou exodigestion — c’est-à-dire les liquéfier au moyen d’enzymes digestives injectées par les chélicères — avant de pouvoir s’en nourrir.

Les araignées ont un rôle écologique capital en capturant chaque année 400 millions d’insectes par hectare (loin devant les oiseaux).

Observations par période

Périodes d'observation - Aucune donnée.
Nombre d'observations - Aucune donnée.

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Aucune observation disponible.