[Visiteur] > Accueil > La faune > Insectes > Coléoptères

Coccinelle

Coccinellidae (INPN 184660)

07.06.2021 | Patrick VIDAL

 

Les Coccinellidae, sont une famille d’insectes de l’ordre des coléoptères, appelés aussi coccinelles, ou encore familièrement ou régionalement bête à bon Dieu. Ce taxon regroupe environ 6 000 espèces réparties dans le monde entier.
Les coccinelles figurent parmi les insectes utilisés par l’homme : beaucoup d’espèces se nourrissent en effet de pucerons et sont donc utilisées en lutte biologique comme insecticide naturel4. Le nombre de taches de la coccinelle dépend de l’espèce, dont il peut être une clé d’identification. Il ne dépend pas de son âge, contrairement à la croyance populaire.
Description
La plupart des coccinelles sont de petite taille, de 0,1 cm à 1,5 cm. Leur corps a une face ventrale plane et la forme d’un dôme arrondi ou ovale pourvu de courtes pattes . Les élytres peuvent être marqués de taches, points ou bandes. La tête noire inclinée de haut en bas est plus ou moins recouverte par un pronotum avec deux taches blanches de part et d’autre, le pronotum formant un bouclier.
Sous les élytres se trouvent les ailes, d’un noir transparent, presque deux fois plus longues. Le coléoptère ne peut les ramener à lui que plissées en longueur et pliées en travers, et il lui faut quelques secondes pour les déployer.
L’espèce la plus connue, Coccinella septempunctata, est rouge et possède sept points noirs sur les élytres. C’est l’espèce dite « indigène » en Europe, qui est décimée progressivement par la coccinelle asiatique, espèce invasive introduite notamment par les jardineries spécialisées au nom de la lutte biologique contre les pucerons. Cette dernière est pourtant cannibale et s’attaque notamment aux larves de l’espèce indigène lorsque la nourriture est insuffisante, bouleversant ainsi l’écosystème local. On trouve alors des coccinelles à deux, cinq, dix, quatorze, vingt-deux et même vingt-quatre points.
Cycle de vie
En une vie, la coccinelle pondra environ mille œufs. Chaque adulte a une espérance de vie de deux à trois ans. Les coccinelles sont très utiles dans la lutte biologique contre les insectes considérés comme nuisibles, tels que les pucerons, et certaines cochenilles, qu’elles dévorent en grandes quantités.
Pendant la saison froide, les coccinelles se mettent en diapause, et trouvent refuge sous les pierres, sous l’écorce des arbres, dans les vieilles souches, dans la mousse, ou encore sous les feuilles de fleurs fanées comme les coquelicots, etc.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2021 Périodes d'observation - Total: 4
Nombre d'observations - Total en 2021: 4

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

Coccinelle
400 - Coccinelle

Coccinelle : 1 - Résidence Occitania, Flourens
29.08.2021 - MATEO (Biodiv.Flourens)

Cocinelle
370 - Cocinelle

Coccinelle : 1 - Chemin de Rebeillou, Flourens
13.08.2021 - Patrick VIDAL (Biodiv.Flourens)

Coccinelle
340 - Coccinelle

Coccinelle : 2 - Chemin de Mauressac, Flourens
09.06.2021 - Audrey M (Biodiv.Flourens)

Coccinelles
210 - Coccinelles

Coccinelle : 20 - Rue Pasteille, Flourens
05.06.2021 - Jessica et Armand (Biodiv.Flourens)