[Visiteur] > Accueil > La faune > Mammifères

Sanglier

Sus scrofa
INPN: Animalia / Chordés / Mammifères / taxon 60981

15.03.2022 | Patrick VIDAL | Répartition Biodiv

 

Le sanglier d’Europe est une espèce de mammifères omnivores, forestiers de la famille des Suidés. Cette espèce abondamment chassée est aussi considérée comme une espèce-ingénieur, capable de développer des stratégies d’adaptation à la pression de chasse, ce qui lui confère parfois un caractère envahissant.
La femelle du sanglier s’appelle la laie et un jeune sanglier âgé de moins de six mois, à la livrée rayée, est un marcassin.
Description
L’avant-train est puissant, le cou massif. La tête (hure) a une forme globalement conique. Les flancs sont comprimés. Le pelage est constitué de longs jarres très rêches (les soies) ainsi que d’un épais duvet.
Les adultes sont de couleur gris-brun uniforme, foncé en général ; les plus jeunes ont un pelage formé de bandes rousses et crème horizontales. Les oreilles (les écoutes) triangulaires sont toujours dressées. Les canines sont particulièrement développées. Celles de la mâchoire supérieure, les grès, se recourbent vers le haut durant la croissance. La taille des mâles est plus importante que celle des femelles.
Le sanglier européen peut peser de 150 à 160 kg pour le mâle et 100 kg pour la femelle environ. Le poids d’un sanglier de plaine où les cultures de maïs abondent est significativement plus important que celui de son congénère établi en montagne. Sa longueur, de la tête et du corps varie de 1,10 à 1,80 m et sa hauteur au garrot de 0,60 à 1,15 m.
Sa queue moyennement longue (20 à 30 cm) se termine par un long pinceau de soies. Généralement, elle est pendante quand l’animal est calme et bien dressée s’il est inquiet ou en colère.
Écologie et comportement
Probablement pour se protéger des parasites et parfois se rafraîchir, le sanglier apprécie de se rouler ou de se baigner dans la boue, dans une « souille ».
Le sanglier est essentiellement nocturne (une évolution peut-être due à la présence de l’Homme). Il est plutôt sédentaire et apparemment attaché à son territoire quand il est entouré d’obstacles, mais dans un milieu qui lui convient, il peut parcourir plusieurs dizaines de kilomètres dans la nuit et son aire vitale peut atteindre de 100 hectares à plus de 1 000 ha. Il sélectionne ses habitats selon la saison, l’heure du jour ou de la nuit et ses besoins alimentaires.
Régulièrement, le sanglier se vautre dans la boue dans des lieux appelés « souilles », et se frotte avec insistance contre les troncs d’arbres avoisinants pour se débarrasser d’un certain nombre de parasites, réguler sa température corporelle et marquer son territoire. Il dort dans de petites dépressions du sol, sèches, bien dissimulées, nommées « bauges ».
Les sangliers sont grégaires. Ils forment des troupes appelées hardes ou compagnies et dont la taille varie selon le lieu et la saison. Une harde (ou compagnie) compte d’ordinaire de six à vingt individus.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2022 Périodes d'observation - Total: 1
Nombre d'observations - Total en 2022: 1

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

sanglier
470 - sanglier

Sanglier : 3 - Route de Lasbordes, Flourens
10.03.2022 - Anne-Lise CAMUS (Biodiv.Flourens)