La Mante religieuse, surnommée tigre de l’herbe, cheval du diable, ou Prie Dieu, est une espèce d’insecte originaire du bassin méditerranéen.
Description
La Mante religieuse est un insecte diurne de 6 à 8 centimètres de long.
Les deux sexes sont aptes au vol ; néanmoins, la femelle alourdie à l’approche de la ponte ne peut se déplacer que grâce à ses pattes postérieures qualifiées de déambulatoires. Le mâle est plus petit que la femelle de 2 ou 3 cm mais son caractère très fluet donne souvent l’impression d’une disparité allant du simple au double. Ses antennes sont plus longues, son abdomen est plus fin.
Ses pattes avant, appelées « ravisseuses », portent des piques et sont capables de se replier et se détendre vivement. Elles servent à attraper les proies parfois volumineuses (jusqu’à de petits oiseaux et des chauves-souris, et peuvent parfois faire des blessures plus ou moins importantes à la peau humaine) ou à accrocher la végétation afin de se hisser.
Sur la face intérieure des pattes avant, des taches rappellent des yeux. Elle les montre aux agresseurs en écartant ses pattes, quand elle veut les effrayer. Dans le même temps, la mante est susceptible d’écarter les ailes plus ou moins largement, et parfois d’aboutir à la position dite "spectrale" avec les ailes dressées et étalées en éventail face à l’adversaire. N’étant pas venimeuse, elle est inoffensive pour les humains (elle peut cependant mordre si on la manipule sans précaution).
Ses yeux protubérants et très écartés lui donnent une excellente vision en relief.
Prédation
Parfois appelée « le tigre de l’herbe » en raison de ses mœurs voraces, la Mante religieuse se nourrit d’insectes vivants qu’elle attrape avec ses pattes avant et immobilise en dévorant parfois d’abord leurs ganglions cervicaux puis le reste du corps jusqu’à l’extrémité de l’abdomen. Elle laisse les parties trop dures comme certaines ailes ou pattes. Ses pièces buccales sont de type broyeur, ce qui lui permet de manger très facilement des proies parfois aussi grosses qu’elle. Ses proies sont généralement d’autres insectes comme des criquets, sauterelles, papillons, abeilles, mouches…
Cycle de vie
En Europe, la Mante religieuse devenue adulte s’accouple d’août à octobre. Le mâle, comme tout animal s’approchant d’une mante, se fait parfois dévorer pendant ou après la copulation.

Observations par période

J F M A M J J A S O N D 2020 2021 Périodes d'observation - Total: 5
0 1 2 3 4 2020 2021 Nombre d'observations - Total 5

La grille des périodes d'observation indique par une couleur plus ou moins soutenue le nombre d'observations répertoriées pour la période considérée.

Liste des observations

Trier: par numéro | par date

Mante religieuse
383 - Mante religieuse

Mante religieuse : 1 - 3 Chemin de Rebeillou, Flourens
13.08.2021 - Patrick VIDAL (Biodiv.Flourens)

Mante religieuse
382 - Mante religieuse

Mante religieuse : 1 - Chemin Lasserre, Flourens
16.07.2021 - Anne-Lise CAMUS (Biodiv.Flourens)

Bébé mante religieuse
235 - Bébé mante religieuse

Mante religieuse : 1 - Chemin de Rebeillou, Flourens
18.06.2021 - Vidal Patrick (Biodiv.Flourens)

Mante religieuse
207 - Mante religieuse

Mante religieuse : 1 - Chemin de Rebeillou, Flourens
31.05.2021 - Patrick VIDAL (Biodiv.Flourens)

Mante religieuse
333 - Mante religieuse

Mante religieuse : 1 - Chemin de Mauressac, Flourens
08.10.2020 - Audrey M (Biodiv.Flourens)